Guinée-Afrique du Sud : un partenariat fondé sur l’économie

 

L’ambassade de l’Afrique du sud en Guinée a animé une conférence de presse, ce 22 avril, pour annoncer la tenue du second forum économique Guinéo-Sud Africain les 24 et 25 avril, pour dit-on mettre à jour les succès économiques durant les 20 ans d’indépendances de la nation arc en ciel…Et évaluer des relations diplomatiques avec la Guinée depuis 2005, date à laquelle il a ouvert son ambassade à Conakry, a assisté Guineewebinfo©.

 

 Le succès du premier forum aura favorisé la tenue du second. Pour l’ambassadrice, SE Mme Sibanda Thusi, « Cela est une grande réussite qui confirme le partenariat entre la communauté d’affaire d’Afrique du sud et de la Guinée ».  Une occasion pour les entreprises Sud-Africaines et Guinéennes de s’affirmer en sponsorisant ce forum de 2014, dit-elle.

 

L’autre point évoqué par l’ambassadeur, les 20 ans de la libération de l’Afrique du Sud, qui était sous l’emprise d’un régime raciste, l’Apartheid. Mme Thusi, souligne que son pays fête « les 20 ans de liberté. C’est la fête de la démocratie ». Pour se libérer, il a fallu une lutte armée et pacifique lors desquelles, la Guinée à jouer un rôle de premier plan, en hébergeant les combattants de l’ANC, mais aussi a abrité les camps d’entrainements,précisément à Kindia.

 

 L’ambassadrice est consciente que son pays est redevable, vis-à-vis de la Guinée : « N’eut été des pays comme la Guinée qui ont fait preuve de solidarité et de sacrifice pour soutenir les mouvements de libération, nous n’aurions pas pu partager les expériences politiques, sociaux et culturelles dont l’Afrique du sud porte aujourd’hui ». Elle ajoute que la Guinée aura été le porte flambeau de la libération du continent africain, mais aussi l’acteur pour la création des institutions africaines notamment l’OUA.

 

D’ajouter : « La Guinée s’est consacrée à la libération du continent, et a laissé son développement économique, en disant  que s’il reste un seul pays africains non indépendant, elle considère qu’elle ne l’est pas aussi. C’est pourquoi le peuple d’Afrique du Sud se mettra à la disposition de la Guinée,  pour son développement économique : parce que c’est grâce à la Guinée que l’Afrique du Sud est devenu indépendant ».

 

Fanta Mady Camara, secrétaire nationale de la chambre de commerce, a promis une collaboration franche, pour le bonheur des entrepreneurs des deux pays. Que sa chambre fera de son mieux pour favoriser un environnement économique sain. Du côté des mines, nombre d’entreprises Sud-Africaines y opérèrent et Mme Thusi souhaite les voire progresser. Pour cela, Ibrahima Sory Camara, directeur nationale de la chambre des mines a rassuré : « nous allons nous investir pour que ce forum soit un succès ».

Hafia Yembéring Diallo

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (1)