Une association de consommateurs pointe un doigt accusateur sur les sociétés de téléphonies !

 

 

L’Association Guinéenne du Droit des Consommateurs Téléphoniques et des T.I.C, (Aguicot), a animé une conférence  ce vendredi, 16 août 2013 à la maison de la presse. Objectif parlé de l’état de couverture du territoire national par les opérateurs téléphoniques et la fraude organisée dans le secteur.

 

 

Pour le président de l’association Abdoul Aziz Baldé ,la  Guinée est un pays  qui est régi par la loi et des règlements ,avant de  rappeler : « Avant l’installation d’un opérateur téléphonique, on soumet à la lecture de cette loi qui a été rédigé depuis 2006 et qui réglemente le secteur tout en définissant clairement les conditions de prestation de service, le développement du réseau, l’aménagement du territoire et la protection de l’environnement » a indiqué le président de l’association .Pour lui ,le parlement d’alors a réglementé le secteur sans pour autant doter beaucoup de balises pour les consommateurs qui sont les acteurs potentiels. Et d’ajouter ensuite : « la téléphonie est un secteur qui a autant de revenus que le trafic de drogue » a précisé Abdoul Aziz Balde.

 

Poursuivant son intervention il abordera la question des conditions d’installation d’une société de téléphonie en soulignant « il faut être capable de  couvrir toute l’étendue du territoire national et dans un délai raisonnable, l’application de cette loi est bafouée par des ambitions  personnelles des personnes qui sont chargées d’appliquer cette loi.’’ Déplore t-il. Et de rajouter : ‘’Sur les 333 sous-préfectures de la Guinée, il n’y a pas 160 qui sont couvertes.’’ Indique t-il.

 

Selon lui, une enquête récente réalisée par son ’Association qui s’est étendue, sur toute l’étendue du territoire, c’est seulement  la société de téléphonie Orange Guinée qui couvre 56% du territoire. Quant a son concurrent direct MTN-Guinée, elle ne couvre que 47%. Et Cellcom ne dépasse guère les 33% de l’étendue du territoire. Et  malgré sa présence en Guinée depuis une décennie, Intercel ne couvre que 25% du territoire national.’’ Rapporte t-il.

 

Par ailleurs le président de l’Aguicott Abdoul Aziz Baldé  a invité les Guinéens à ne pas céder aux tentations publicitaires organisées par les opérateurs de téléphonie. Et selon lui,il reste convaincu que ces jeux n’ont aucune base vérifiable ou un repère de contrôle. Et c’est  une action inventée par le clan qui dirige l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT). ‘’Jamais un citoyen lambda ne gagne ces jeux sans qu’il soit affilé (parents, moyennant…) aux travailleurs de ces sociétés’’ a-t-il révélé.

 

Abdoul Aziz Baldé,President de l’AGUICOTT a en outre indiqué que des enquêtes sont en cours sur l’utilisation frauduleuse des infrastructures de la Sotelgui, la fibre optique et les fonds alloués à la Guinée par le S.P.U (service postal universel).Pour terminer , il affirmera a mainte reprise de  détenir des preuves contre le directeur de l’ARPT dont il accuse d’avoir bradé la société ,lorsqu’il était a la tête du comite de gestion de la crise a la sotelgui.Pour lui la liquidation d’une sociétés  ne doit pas se faire de cette manière. « pour nous fermer la société a été une mauvaise solution, aujourd’hui on est entrain d’utiliser  les installations avec des sociétés privée au détriment de la sotelgui » conclut le président de l’association.

 Aboubakar Diakite

 

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (2)