Inauguration du barrage de Félou : Saïd Fofana a représenté Alpha Condé

 

C’était en présence des chefs d’Etat Ibrahim Boubacar Keita, Macky Sall, Mohamed Ould Abdel Aziz et du Premier ministre guinéen Mohamed Saïd Fofana. Situé à environ 80 km en amont de la ville de Kayes, Gouina se trouve dans la commune rurale de Diamou et compte 24 villages avec 16.000 habitants.

Indice de la perception de la corruption 2013 : La Guinée parmi les pays très corrompus !

Le Mardi 3 décembre, à la Maison de la presse, l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT) a présenté l’indice de la perception de la corruption 2013 en Guinée, publié par l’Ong transparency international. Selon elle, la Guinée reste dans la catégorie des pays très corrompus. Elle occupe le 25e rang dans le monde, 11e en Afrique et 2e en Afrique de l’Ouest.

10% dans l’agriculture : la Guinée parmi les meilleurs élèves

 

L’amélioration des données sur l’alimentation et l’agriculture et leur accessibilité sont des priorités absolues pour lutter de façon plus efficace contre l’insécurité alimentaire en Afrique, a-t-on appris d’une réunion de la 23ème Commission africaine des statistiques agricoles (CASA) qui se tient à Rome.

Le port de Conakry vendu à Bolloré : Alpha Condé dément la rumeur

Le président guinéen Alpha Condé a effectué une visite au port autonome de Conakry vendredi, où il a rassuré les travailleurs des efforts entrepris par son gouvernement en faveur de l’agrandissement des capacités de ce port, une démarche qui n’a rien à voir avec une éventuelle « vente » de ce patrimoine, dont les rumeurs continuent de courir dans la ville, a-t-on appris de sources officielles.

Kerfalla Yansané, ministre de l'Economie : «Nous avons amené la Guinée au monde. Il faut maintenant amener le monde en Guinée»

COMMUNIQUE DE PRESSE- Conférence des Partenaires et des Investisseurs privés : La Guinée récolte un montant historique de plus de 6 milliards de dollars US à Abu Dhabi.

La Guinée risque de ne plus pouvoir exporter ses produits de « pêche illicite » vers l’UE

 

La Guinée risque de ne plus pouvoir exporter ses produits de « pêche illicite » vers l’Union européenne (UE), selon un communiqué rendu public par la Commission européenne mardi.

Insécurité : Mohamed Ghussien, cadre de ministère de l’économie, assassiné.

Résident dans le quartier chic de la minière, Mohamed Ghussein, jusque-là, chargé de la communication au ministère de l’économie et des finances, a été retrouvé mort dans le coffre de son véhicule, avec des sévices selon nos confrères de Mediaguinee.

‘‘En Guinée, l’utilisation du mercure dans l’exploitation de l’or pollue l’eau’’

 

L’exploitation minière croissante dans les neuf pays membres de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN), à cheval entre l’Afrique de l’Ouest et centrale, cause la dégradation de la qualité de l’eau, un phénomène jugé préoccupant par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) lors d’une réunion d’experts en cours à Yaoundé.

La Guinée veut attirer des investissements directs étrangers massifs pour la croissance économique

 

Communiqué de presse

Abu Dhabi, 25 novembre 2013 – La Conférence des Partenaires et des Investisseurs privés de la Guinée, conjointement saluée par les donateurs et le milieu des affaires internationaux, n’est pas seulement un succès, au-delà des attentes, mais aussi l’illustration des actions de la Guinée pour concrétiser la transformation économique.

Attaque à mains armées à Yimbaya, un mort et un blessé

Le vendredi 22 novembre, aux environs de 15 heures, des bandits ont attaqué une station-service à Yimbaya faisant un mort et un blessé, a-t-on appris.

Plus de 400 délégués, dont 57 ministres des AE de l'OCI attendus à Conakry, en décembre (Conseil des Ministres)

La session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue ce jeudi 14novembre 2013 de 10h à 12h30 sous la haute présidence de Son Excellence le Professeur Alpha CONDE, Président de la République, autour de l’ordre du jour suivant :

La Guinée a perdu 500 milliards de francs guinéens pour des faits de corruption

Deux ONG bien au fait des questions du continent, à savoir Open society initiative for West Africa (OSIWA) et Africa governance monitoring and advocacy projet  (AfriMAP) pointent du doigt les lacunes qu’ont les agences de lutte contre la corruption dans l’exécution de leur mission, constituant ainsi un frein dans l’éradication de ce fléau en Guinée.