Les administrateurs territoriaux maliens et guinéens en conclave autour des crises meurtrières à leur frontière

mandianaSuite aux conflits miniers qui persistent dans les zones frontalières entre les Républiques du Mali et de Guinée, les administrateurs territoriaux (maires, sous-préfets et préfets) des Régions de Sikasso (Mali) et Mandiana (Guinée), se sont réunis, lundi, 08 juin 2015, à Kangaba, une préfecture du Mali, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP à Mandiana.

 

Deux crises sont au menu de cette rencontre. Le conflit de Kantédou-Balandou où il y a  eu deux morts, pour la paternité d’une zone minière et celui de Djélimala dans la sous-préfecture de Niantanina (Guinée) autour aussi des mines, avait enregistré trois blessés et des dégâts matériels.

Ce conclave est convoqué donc pour trouver un consensus entre les deux parties, afin de décrisper les relations intercommunautaires et mettre fin à ces conflits devenus récurrents.

A rappeler, que la préfecture de Mandiana (Guinée) dans ses zones frontalières avec le Mali, où l’activité d’extraction artisanale de l’or est la principale préoccupation des habitants, est rythmée par des conflits meurtriers entre maliens et guinéens vivants dans ces localités.

AGP

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé