A Matam, des kits sanitaires utilisés par des femmes comme ustensiles de cuisine ou panier de ménage

kits ébolaDes femmes ménagères de certains quartiers de la commune de Matam, utilisent à d’autres fins les kits sanitaires qu’elles ont bénéficié de la part du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), notamment dans le domaine de la cuisine, a constaté l’AGP jeudi, 04 juin 2015.

 

Nombreuses sont celles qui négligent les mesures sécuritaires de lavage des mains pour éviter la maladie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, pour faire des kits sanitaires un ustensile de cuisine ou un panier destiné à l’achat des condiments au marché.

Cette situation relance le débat sur l’efficacité de la méthode de sensibilisation  et de distribution des kits sanitaires, employée par la Coordination nationale de lutte contre Ebola et les ONG partenaires sur le terrain.

Une réflexion  dans le sens de mieux impliquer les femmes dans la riposte contre Ebola, serait une bonne chose dans la mesure où, la femme reste l’élément clé de la famille en Afrique.

‘’L’on doit faire comprendre à ces femmes, que ces kits ne doivent pas servir d’ustensiles de ménage, mais plutôt qu’ils demeurent uniquement pour la protection de la population contre le virus Ebola.

AGP

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (12)

Charger les commentaires précédents