Le procureur du TPI de Kaloum ordonne au Patrimoine Bâti Public de rétablir les enfants de Fatou Badiar dans leur droit

Mercredi, 24 juin dernier, le directeur du Patrimoine Bâti Public de la République de Guinée, accompagné de plusieurs bérets rouges, est allé déloger les enfants de dame Fatou Badiar à leur domicile, sans être muni d’une décision de justice, aux dires de l’avocat de cette famille, Me Emmanuel Bamba.

 

Ayant constaté les faits, l’avocat de la famille de Fatou Badiar a saisi le Parquet de Kaloum sur le champ pour lui demander d’intervenir. C’est dans cette optique que le procureur du Tribunal de Première Instance (TPI) de Kaloum a adressé un courrier au directeur du Patrimoine Bâti Public, lui demandant de rétablir les enfants de cette dame en détention dans leur droit, en démobilisant les militaires qui campent à la résidence de la dame.

Mais sur le terrain, l’injonction du procureur du TPI de Kaloum n’a pas fait replier les militaires installés à la demeure de dame Fatou Badiar. Ces derniers continuent toujours à assiéger le domicile.

Ce qui amène Me Emmanuel Bamba à demander aux autorités d’être un modèle en matière de respect des lois en vigueur.

«Les militaires sont toujours postés au domicile de la famille, ce qui est une violation de la loi. Et nous pensons que le Patrimoine bâti public, qui est un démembrement de l’Etat, également un sujet de droit, est obligé de respecter la loi pour réclamer ses droits», martèle l’avocat de la famille.

Me Bamba a conclu en promettant de poursuivre l’affaire jusqu’à ce que justice soit rendue.

AGP

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (8)