Chine : Le premier médicament anti-Ebola « JK-05 » approuvé pour la production

Le premier médicament anti-ebola chinois a récemment obtenu l’approbation de fabrication de la Direction générale de la logistique de l’Armée populaire de libération chinoise (APL). Le médicament anti ebola sera un médicament spécial pour l’APL. Le médicament anti-ebola nommé « JK-05″ est le premier médicament chinois pour le traitement du virus Ebola, et a été développé par l’Institut de microbiologie et de l’épidémiologie de l’Académie militaire des sciences médicales.

Déclaration de la société civile sur la crise actuelle d’Ébola en Afrique de l'Ouest Appel pour la nomination d’un Envoyé spécial de la CEDEAO pour la lutte contre Ébola

Dansa Kourouma, president du CNOSC-Guinée

1 Septembre 2014 – Dakar, Sénégal. Au vu de l'épidémie actuelle de la Maladie à Virus Ébola (EVD) en Afrique de l'Ouest, nous, les organisations de la société civile, signataires de la présente déclaration, en appelons aux Etats membres de la CEDEAO de nommer un Envoyé Spécial de la CEDEAO pour la lutte contre le virus Ébola. Cette personnalité serait un médecin ou un professionnel de la santé, ouest-africain influent, au leadership et à la compétence avérés.

Visite à Conakry du Directeur du Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies, Atlanta, USA

Le Directeur du Centre de Contrôle et de Prévention  des Maladies (CDC), le Dr. Thomas Frieden, est en Guinée pour constater l’impact de l’épidémie d’Ebola, évaluer les activités de riposte, écouter les autorités du pays, les partenaires internationaux et nationaux, le personnel  de santé, afin de mieux adapter la riposte  pour stopper cette épidémie.

Ebola : MSF et les autorités de Macenta tentent d’accorder leur violon

Face à une recrudescence de maladie à virus Ebola, les autorités de la préfecture guinéenne de Macenta, située à près de 800 km de Conakry, capitale guinéenne, ont demandé à Médecins sans frontières (MSF) d’y installer un centre de transit pouvant accueillir les patients atteints du virus Ebola dans la zone, a-t-on appris de sources concordantes.

Riposte contre le virus Ebola : La Guinée invitée à mieux faire

Dr David Nabarro, Coordonnateur Principal du Système des Nations Unies pour la maladie à virus Ebola a mis son séjour à profit à Conakry, pour inviter les autorités à ne pas baisser la garde dans la lutte contre  la fièvre hémorragique qui a fait plus de 409 victimes dans le pays, depuis qu’elle s’est déclarée en mars dernier. Cette recommandation vient à point nommé, quand on sait que la gestion de cette crise sanitaire relative au virus Ebola est qualifiée de ‘’laxiste’’ par maints observateurs, vu qu’on est encore  loin de venir à bout des réticences aux interventions des agents de santé dans la partie sud du pays, épicentre de la maladie.

Le gouvernement donne 8 hectares pour la construction d’un jardin d’enfants à Kaporo